Fabrique de l'interaction parmi les écrans

Remerciements

Remerciements

Christine Develotte

Christine Develotte, « Remerciements », Fabrique de l’interaction parmi les écrans : formes de présences en recherche et en formation (édition augmentée), Les Ateliers de [sens public], Montréal, isbn:978-2-924925-13-3, http://ateliers.sens-public.org/.
version , 15/06/2021
Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International (CC BY-SA 4.0)

Cette recherche est, plus que tout autre, un travail d’équipe. Au-delà des seul·e·s auteur·rice·s, différentes personnes ont été impliquées plus ou moins directement et nous voulons leur exprimer ici notre gratitude.

Les conférencier·e·s qui ont accepté que nous utilisions leur image dans notre étude. Tout d’abord, nos premier·e·s invité·e·s, Axel Guïoux (Université Lyon 2) et Évelyne Lasserre (Université Lyon 1) qui ont fort gentiment accepté de participer à notre séminaire pour nous présenter leurs travauxConférence « Mobilis Immobile - La présence au-delà de l’empêchement ».↩︎. Puis, Susan Herring (Indiana University, États-Unis), éminente spécialiste des communications par écrans qui a présenté ses travaux sur les robotsConférence « Discourse Pragmatics of Robot Mediated Communication ».↩︎. Tous nos remerciements à vous pour avoir donné matière à nos questionnements sur les interactions par écrans dans le contexte de notre séminaire doctoral polyartefacté.

Des collègues ont plus ou moins régulièrement participé à notre séminaire et ont donc également été filmé·e·s et font partie de notre recueil de données. Il s’agit de Jacques Cosnier (Université Lyon 2), Françoise Poyet (Université de Lyon 1), Liping Zhang (Université de Hangzhou, Chine). Yigong Guo, doctorant au laboratoire ICAR, a participé régulièrement à ces séminaires et Prisca Fenoglio, doctorante à l’Université de Paris 8, a également eu une « présence furtive » en visioconférence lors de la première session. Que ces collègues soient ici remercié·e·s de nous avoir donné accès à leur image à des fins de recherche.

Les collègues de l’équipe technique du laboratoire ICAR ont été partie prenante des différentes étapes de notre travail comme le montre l’annexe « Enjeux techniques et défis méthodologiques de l’ingénierie de terrain au service de la recherche ». Un grand merci donc à l’équipe dirigée par Justine Lascar avec la collaboration ponctuelle de Laurie Boyer, Julien Gachet et de Luca et Gerry Niccolaï. La dernière année, le suivi de l’éditorialisation numérique par Oriane Dujour nous a fait gagner un temps précieux. La rapidité avec laquelle elle est entrée dans notre recherche, son intérêt pour l’informatique documentaire et ses talents d’illustratrice nous ont beaucoup aidé·e·s.

L’équipe Eductice de l’Institut Français d’Éducation (Ifé) nous a permis d’utiliser leur salle multi-fonctions pour le séminaire à Lyon, nous l’en remercions. Nous avons également utilisé le robot Beam qui nous été prêté par l’Ifé, nous remercions cette institution.

Nous adressons également nos remerciements à Gilles Pouchoulin pour son accueil et sa disponibilité à nous répondre lors de nos premiers pas sur la plateforme Ortolang et dans son suivi attentif de notre projet.

Nous devons beaucoup à l’équipe de Montréal : tout d’abord pour avoir porté un intérêt immédiat à notre projet éditorial et avoir proposé la collaboration avec les Ateliers de [sens public]. Ensuite pour avoir accepté de venir animer à Lyon des stages de formation à l’éditeur de texte Stylo, enfin pour son travail de relecture et son soutien concernant l’édition numérique. Nos plus vifs remerciements vont donc à Hélène Beauchef, Servanne Monjour, Nicolas Sauret et Marcello Vitali Rosati.

Enfin, cette recherche a bénéficié de financements venant du Labex Aslan, du laboratoire ICAR, de la chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques et du centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques.